Un véritable community manager à votre disposition

Webmarketing : 2 tendances pour 2016

01 juillet 2016 / par Community Manager Online

Webmarketing, 2 tendances pour 20162 grandes tendances peuvent être dégagées pour l’avenir du webmarketing :

L’expérience client, un point de vue pour changer l’entreprise 

C’est un thème tellement central dans les interventions dédiées au webmarketing, ç’en est devenu une véritable tarte à la crème : le marketing doit mettre l’expérience client au cœur de son approche.

Concrètement, cela signifie faire gagner à l’expérience client en personnalisation et en fluidité. Plus facile à dire qu’à faire puisque personnaliser a souvent un coût et nécessite de mobiliser des données qui ne sont pas toujours disponibles, et de maîtriser les techniques d’automatisation. Quant à la fluidité, il faut mettre en avant dans ce type de concept, que 71 % d’entreprises qui déclarent ne pas avoir intégré la dimension digitale à l’ensemble de leurs programmes marketing. 

Globalement, alors même que les discours font l’apologie de l’expérience client, l’entreprise digitale reste à construire. Seule une minorité des entreprises interrogées intègrent le digital dans l’ensemble de leurs processus. Trop souvent, le digital reste un poids parmi d’autres au sein des organisations. 

La data, le nerf de la guerre 

On le comprend, le vrai enjeu reste la data. Car quel que soit le concept qu’on privilégie, l’utilisation de la data reste le cœur  de toute politique webmarketing d’ampleur. 90 % des marketeurs (voir art. cité plus haut) partagent cette idée. Mais, ils sont « 41% à estimer qu’il est «difficile» voire «très difficile» de maîtriser la technologie (plus précisément les outils d'exploitation des données). » La data apparaît comme  le vecteur du match making avec l’acheteur. La data est aussi la condition pour personnaliser les contenus et pour fluidifier le parcours du client. La maîtrise et l’accès à la data, la capacité à la sécuriser, sont donc autant de compétences et de ressources recherchées.

Parmi les orientations intéressantes en la matière, la data devient généreuse et plus humaine. On notera ainsi parmi les initiatives de cette tendance « data for good », le Samsung « Blind cap » « qui permet aux aveugles nageurs de se repérer dans les longueurs ».

Autre sujet de préoccupation : la sécurité. L’évolution rapide des techniques de gestion des datas devrait à la fois multiplier les risques d’exploitation sauvages des données sensibles, mais permettre dans le même temps d’améliorer la sécurisation des données. La blockchain par exemple laisse entrevoir des systèmes plus fluides, mieux sécurisés pour la gestion des données, et rendent possible de nouvelles exploitations d’outils existants : dans la relation avec l’usager, vers de nouveaux publics, etc. 

 

 

Partager cet article :

Facebook Twitter Google + LinkedIn