Un véritable community manager à votre disposition

Twitter démocratise la certification de comptes

27 juillet 2016 / par Community Manager Online

C’est notamment à la suite d’une plainte déposée par le manager d’équipe de baseball Tony La Russa pour usurpation d’identité que Twitter a inauguré ses premiers comptes certifiés. Identifiés par un macaron bleu, ces comptes ont été inaugurés en 2009 et se sont répandus progressivement parmi les célébrités et autres marques œuvrant sur le réseau social. Jusqu’ici réservé à 187 000 des 310 millions d’utilisateurs mensuels, Il fallait alors prouver sa notoriété ou son influence quelle qu’elle soit (politique, sportif, célébrité, média…) pour décrocher le fameux sésame… Jusqu’à la semaine dernière.

Tout un chacun sera donc désormais éligible à la vérification de son compte, pour peu qu’il « présente un intérêt public ». Il faudra néanmoins montrer patte blanche en fournissant un numéro de téléphone et une adresse électronique vérifiés, une photo de profil, une biographie et au moins deux URL « redirigeant vers des sites Web attestant de l’intérêt médiatique du titulaire du compte et de sa pertinence dans son domaine » ainsi que justifier en quelques mots les raisons qui motivent la certification. Si vous avez un compte éligible récent rassurez-vous, le nombre de followers ne devrait pas influer sur la remise ou non du précieux sésame.

Cette initiative permettra de limiter les fraudes dont certains comptes sont victimes : des utilisateurs mal intentionnés créent des comptes factices dans le but de nuire au propriétaire du compte officiel, voire dans l’objectif de revendre les identifiants pour accéder aux followers obtenus. Mais les marques n’ont bien souvent pas intérêt à céder à ce chantage, les faux comptes ayant pour seul but la collecte de followers et non pas la génération de leads qualifiés pour quelconque entreprise. Bien que parfois alléchantes, les bases de followers de ces voyous vous offriront un retour sur investissement bien moindre que si vous construisiez vous-même votre base de données. Plutôt que de céder à leurs propositions, signalez-les pour que leur compte soit suspendu : la procédure prendra quelques jours et nécessitera que plusieurs personnes fassent le même signalement, mais une fois chose faite vous serez tranquille pour longtemps.

Partager cet article :

Facebook Twitter Google + LinkedIn