Un véritable community manager à votre disposition

La coupe du monde et les réseaux sociaux

17 juin 2018 / par CM Online

Personne dans le monde n’a pu échapper à la nouvelle, la Coupe du Monde 2018 a été lancée dans le pays de Vladimir Poutine le jeudi 14 juin. Durant un mois, pas moins de 64 matchs vont se succéder et nous connaîtrons la nouvelle équipe qui succèdera à l’Allemagne pour le titre de champions du monde mi-juillet. Nous sommes à une époque où les réseaux sociaux sont en plein boom, bien plus que lors de la dernière Coupe du Monde en 2014. Mais alors quel rôle vont-ils jouer dans cette nouvelle édition du plus grand évènement sportif du moment ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

 

La diffusion des matchs sur les réseaux sociaux

Ce qui sera nouveau lors de cette Coupe du Monde en Russie, c’est la présence très forte des réseaux sociaux. Ces derniers sont omniprésents dans notre vie de tous les jours : au domicile, au travail, dans la rue, en vacances, … et ils comptent bien garder leurs places auprès de nous durant ce mois de football. En effet, nous savons par de nombreuses agences d’informations que Facebook, Twitter et Snapchat ont fait la demande auprès Twenty-First Century Fox de posséder des droits de diffusions lors des grands matchs pour les retransmettre en direct sur leur plateformes sociales respectives. Les géants des réseaux ont très bien compris que les jeunes délaissent maintenant de plus en plus la télévision pour regarder les grandes manifestations que ce soit sportives ou autres sur leur réseau social favori.

Sur le marché du live, c’est Facebook et YouTube qui se partagent 89% de ce juteux marché suivi par Instagram, Twitter puis Périscope.

 

Les limites des réseaux sociaux

L’équipe de France s’est envolée direction Moscou le dimanche 10 juin, lendemain du dernier match de préparation contre les États-Unis. Une fois arrivé dans le pays qui accueille cette coupe du monde 2018, Didier Deschamps précise que les Bleus n’auront pas tous les droits sur les réseaux sociaux. Ils auront une liberté mais tout de même limitée. En effet, il sera difficile pour le sélectionneur de leur supprimer totalement l’accès aux différentes plateformes sociales car comme pour nous tous, ils font également parti de leur quotidien. La FIFA a également annoncé que des personnes seront réquisitionnées afin de vérifier tous les contenus concernant cet évènement sur Facebook, Twitter et les autres afin d’éviter toute diffusion massive de Fake News.

Pour la première fois, la Coupe du Monde 2018 pourra donc être suivie aussi bien à la télévision qu’en live sur les réseaux sociaux. Malgré les surveillances imposées par la FIFA, nous allons être inondés de contenus sur ce sujet durant la fin du mois de juin, et ce, jusqu’à la grande finale le 15 juillet. Jusqu’où les réseaux sociaux iront lors des prochains grands évènements européens et mondiaux ?

Partager cet article :

Facebook Twitter Google + LinkedIn